Je suis diplômée d'état d'un Master 2 de psychologie et psychopathologie clinique psychanalytique avec une spécialisation en psychologie interculturelle.

Ainsi, mon approche est subjectiviste et humaniste. Selon moi, chaque individu est différent et mérite une écoute, un accompagnement unique en fonction de son parcours de vie, ses difficultés, ses désirs, ses ressources...

Ma spécialisation en psychologie interculturelle m'a permis d'appréhender le sujet comme un être faisant parti d'un tout. Il fait partie d'un monde qui le façonne et qu'il façonne en retour.

Cette conception dynamique du sujet interroge sur le changement, la transition, le passage d'un état à un autre. Le psychologue interculturel va aider le sujet à recréer du lien là où il n'y en a plus, à en dénouer, à construire ou reconstruire une compréhension de son histoire (travail sur la filiation, socio-génogramme..) de façon à ce que s'opère un compromis amenant à un mieux être.

De plus, l'approche de mon travail est fondée sur:

- le concept de la relation d'aide de Carl Rogers,

- la thérapie brève et systémique de l'école de Palo Alto,

- la thérapie psychodynamique (prise de conscience des processus inconscients),

- la thérapie de l'acceptation et de l'engagement (ACT).

Actuellement, je continue à me former et m'informer par le biais de formations, de lectures et de participation à des colloques.

Mes spécialisations me permettent une pratique ouverte et ne se restreignant pas à une pathologie ou un type de public.

Soucieuse d'une éthique professionnelle, j'ai moi-même effectué un travail thérapeutique et ai recours de manière régulière à des séances de supervision.

De plus, je me réfère au Code de déontologie des psychologues.

IMG_20201104_124955[1].jpg